Outre-Seille, un quartier sauvé de justesse …

Le quartier Outre-Seille, l’un des plus anciens de la ville, riche de son patrimoine monumental légué par l’histoire, doit à une décision prise par la municipalité élue en 1971, d’échapper à la destruction, comme l’avait été Coislin et devait l’être le Pontiffroy.

La politique de rénovation qui s’en suit, menée par la ville avec le concours des bailleurs sociaux, mais également par des particuliers, amène au fil des années en Outre-Seille, une population nouvelle, séduite par ce quartier qui a su conserver l’âme d’un village.

Oui, maisles habitants du quartier, anciens et nouveaux, déplorent que la Municipalité n’accorde pas au cadre de vie la même importance qu’à l’immobilier. La circulation, le stationnement, la propreté laissent à désirer.